in

Qu’entend-on par cyberguerre?

Cyberguerre définition

La technologie a complètement redéfini le champ de bataille en de nombreux domaines et la cyberguerre n’est pas différente. Cette nouvelle forme de guerre vous intrigue ? Voici à quoi renvoie exactement le terme et quelques solutions pour s’en préserver.

Définition de cyberguerre

La cyberguerre est une nouvelle forme d’hostilités qui se déroule en ligne. Elle se définie comme une « guerre des réseaux informatiques entre des acteurs nationaux ou non nationaux » utilisant des techniques liées à la sécurité informatique. Ces techniques comprennent

  • l’utilisation de logiciels malveillants pour saboter ou voler des données ;
  • la protection contre les logiciels malveillants ;
  • l’intrusion dans des réseaux informatiques pour obtenir des données sensibles ;
  • l’emploi de mortiers numériques pour détruire ou perturber un système.

La cyberguerre est aussi une forme d’espionnage, car les données peuvent être volées à un adversaire pour être analysées et exploitées à des fins stratégiques. En outre, cela implique le piratage des systèmes informatiques d’un pays par un autre. Il en va de même pour la diffusion de propagande et de mensonges en ligne. La nature cyberspace de la guerre présente certaines particularités qui en font un problème difficile à résoudre.

Les fronts sont faciles à cacher et les frontières ne signifient généralement pas grand-chose en matière de cyberguerre. Cela signifie qu’une attaque peut provenir de n’importe où et peut affecter n’importe qui, partout où internet est disponible. De plus, les attaques peuvent provenir de façons subtiles et ne pas être immédiatement repérables. Puisqu’il y a souvent peu de traces matérielles, il est très difficile de savoir qui est derrière une attaque particulière.

Quels sont les principaux types de cyberattaques impliqués dans la cyberguerre ?

Les cyberattaques sont une forme de guerre qui se déroule sur des réseaux et des ordinateurs. Les acteurs clés de ces attaques peuvent être des acteurs nationaux accompagnés du financement et de la technologie de l’État. Elles sont menées avec l’aide d’agents agissant depuis l’étranger pour saboter une entité spécifique. Il peut être question par exemple d’un système informatique, d’un réseau informatique ou encore de données stockées dans un système. Les principaux types de cyberattaques impliqués dans la cyberguerre peuvent prendre différentes formes.

Une attaque par déni de service (DDos)

C’est une attaque qui vise à surcharger les ressources d’une entité ou d’un service jusqu’à ce que le système ne puisse plus fonctionner correctement. L’attaquant peut utiliser son propre botnet pour amplifier l’attaque. Il y arrive en exposant à distance un nombre significatif d’ordinateurs infectés pour engendrer un grand flux de données entre les serveurs cibles et le destinataire.

Une attaque par exposition de vulnérabilités

Elles visent à exploiter des failles existantes dans un système ou logiciel particulier. Ce type d’attaque s’appuie sur des logiciels malveillants ou programmes spécialement conçus pour accéder aux systèmes et données sensibles.

Une attaque par infestation logicielle

Des logiciels malveillants sont souvent injectés sur des postes informatiques pour ralentir les performances informatiques ou voler des informations sensibles. Il peut s’agir de mots de passe, numéros de carte bancaire et autres informations précieuses.

Exemple d’acte de cyberguerre

Les actes de cyberguerre font référence aux hostilités menées par le biais de logiciels ou de technologies connexes. Les exemples les plus courants d’actes de cyberguerre incluent le piratage informatique, le bombardement par déni de service, la pharmacovigilance et les infiltrations des réseaux d’infrastructures. Ces tactiques peuvent être encouragées ou utilisées par des associations militantes ou organisations terroristes, bien qu’elles sont principalement associées à la guerre internationale et aux agents étatiques agissant sur leur territoire.

Le piratage informatique est l’un des moyens les plus primitifs et les plus connus pour mener un acte de cyberguerre. Ce terme renvoie à la capacité d’une personne ou d’une entité à prendre le contrôle non autorisé d’un autre ordinateur ou système réseau. Cela lui permet ainsi l’accès à des données sensibles et aux fonctions de commande et de contrôle. Un pirate peut alors utiliser cette prise en charge pour accéder à des informations secrètes et modifier des configurations système.

Il peut aussi installer des logiciels malveillants ou compromettre la confidentialité et l’intégrité des données stockées sur le système. Les formes modernes de piratage incluent l’utilisation de codes malveillants ou de rançongiciels (ransonware). Leur but est de corrompre les systèmes et bloquer l’accès à certaines informations sensibles jusqu’au paiment d’une rançon.

Comment se défendre contre une cyberguerre ?

Il faut une défense appropriée pour se protéger contre tout type d’attaques, y compris celles qui sont cybernétiques. La première partie d’une défense efficace contre une cyberguerre est de développer une stratégie claire et bien pensée. Cette stratégie devrait inclure des analyses des risques et des menaces, la mise en place d’une architecture informatique fiable et le renforcement des mesures de sécurité. Elle devrait aussi intégrer la mise en place d’outils spécifiques à l’utilisation contre les actes illicites à l’aide de technologies cybernétiques.

Une fois votre stratégie établie, vous devrez également effectuer une analyse approfondie du réseau et des systèmes pour identifier les plus vulnérables à une attaque informatique. Ainsi, vous pourrez mettre en place des mesures supplémentaires pour renforcer votre sécurité et protéger ces systèmes d’une cyberattaque. Avec autant de logiciels malveillants sur internet, il est important de toujours avoir un antivirus installé sur tous vos appareils. Ainsi, vous pourrez protéger vos données confidentielles et systèmes contre les virus, logiciels espions et autres types de menaces cachés.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *