in

Etude sur le #cybercrime chinois

Les études occidentales se focalisent très généralement sur la cybercriminalité en Europe (en incluant la Russie) et aux Etats-Unis.

Voici une étude assez récente (fin 2010) sur l’envers du décor du cybercrime chinois car n’oublions pas que la cybercriminalité est un phénomène mondialisé et sans frontières. On y retrouve pas mal de caractéristiques communes avec le cybercrime occidental mais les auteurs de cette étude soulignent néanmoins les spécificités chinoises les plus intéressantes :

  • Un modèle plus décentralisé de la chaîne cybercriminelle ;
  • Les cybercriminels chinois n’hésitent à communiquer publiquement à travers des services en ligne qui ont pignon sur rue en Chine comme QQ (messagerie instantanée) et Baidu Tieba (forums hébergés par le “Google” chinois) ;

Bonne lecture !

Source : http://eprints.ecs.soton.ac.uk/21632/

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *