in ,

Google porte plainte contre cinq cybercriminels

Google porte plainte

Dans une offensive sérieuse contre la cybercriminalité, Google a porté plainte contre cinq individus. Ces derniers ayant orchestré une arnaque ingénieuse, exploitant Bard, le robot générateur de texte de la célèbre entreprise.

Le géant de la technologie Google porte plainte contre cinq arnaqueurs le 13 novembre. Les cinq individus ont utilisés le nom de la société pour attirer les utilisateurs. Une attaque d’envergure qui souligne la nécessité de protéger les utilisateurs des pièges numériques.

Google porte plainte et détruit une arnaque numérique bien rodée !

Dans un objectif de vol de données et de menaces numériques, cinq individus ont arnaqué plusieurs utilisateurs à l’aide d’une copie de Bard.

À partir de faux comptes censés représenter l’IA de la célèbre entreprise, ces cinq cybercriminels attiraient les internautes vers des liens factices. Le but final dans cette opération est d’avoir accès aux comptes et aux mots de passe des utilisateurs.

Par la suite, Google porte plainte contre cette tentative sophistiquée de fraude. Cela permet de faire la lumière sur ces pratiques plus qu’illégales. Ayant lancé plusieurs demandes de retraits au préalable, Google veut réduire les risques d’arnaques informatiques et souhaite protéger la vie numérique des internautes.

Google porte plainte

Un mal pour un bien ?

Cette affaire a permis de mettre en lumière les problèmes au niveau des arnaques numériques de ce genre.

Elle montre le risque réel au niveau du manque d’informations sur le web, et les techniques d’hameçonnage utilisées par les criminels. Toutefois, ce procès aura certainement pour effet d’ajouter de la fermeté dans les techniques de prévention. Une initiative qui permet aussi d’améliorer les veilles informatiques afin de se prémunir de ce type de risque à nouveau.

À l’ère où l’IA se développe, nombreuses sont les personnes qui souhaitent en profiter de la mauvaise manière. Cela demande davantage de prudence, autant pour les internautes que pour les sociétés qui les utilisent.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *