in

Comprendre le DNS : Le répertoire téléphonique de l’internet

DNS
tablet with arrow cursor and global connection vector illustration

Le système de noms de domaine (DNS) est un concept à comprendre si vous voulez naviguer efficacement et en toute sécurité sur internet. Semblable à un répertoire téléphonique, le DNS relie les noms de domaine aux adresses IP. Il permet ainsi aux ordinateurs de communiquer entre eux et d’accéder aux informations. Regardons de plus près le fonctionnement du DNS, les différents types de serveurs DNS ainsi que la sécurité et l’efficacité du service.

Le fonctionnement du DNS

Le principal objectif du système de noms de domaine est de convertir les noms de domaine en adresses IP correspondantes. Cela signifie que lorsque vous saisissez une URL dans votre navigateur, le DNS trouve l’adresse IP associée au nom de domaine. Ensuite, il redirige votre connexion vers ce site web spécifique. Cette étape est cruciale, car les ordinateurs se comprennent uniquement par leurs adresses IP respectives.

Après avoir saisi un nom de domaine dans votre navigateur, le processus de résolution DNS suit plusieurs étapes pour trouver l’adresse IP unique. Ce processus implique souvent plusieurs serveurs DNS, chacun ayant un rôle bien défini :

  • Le serveur client DNS effectue la première recherche dans son cache local pour voir si l’adresse IP associée au nom de domaine demandé y est déjà stockée. Si ce n’est pas le cas, il doit contacter d’autres serveurs DNS pour trouver l’information.
  • Le serveur racine fonctionne comme un point de départ pour la résolution DNS en orientant les requêtes vers les serveurs appropriés en fonction du type de domaine recherché (par exemple .com, .org).
  • Les serveurs TLD (Top-Level Domain) s’occupent des domaines de premier niveau et redirigent les requêtes vers les gestionnaires de domaine concernés.
  • Le serveur de noms autoritatif est responsable de maintenir à jour les informations sur les adresses IP associées aux noms de domaine spécifiques. C’est ici qu’est stockée la correspondance finale entre le nom de domaine et l’adresse IP.
Ce partage de vidéo explique avec des termes clairs le fonctionnement du DNS.

Gestion des caches et mise à jour du DNS

Un aspect important du système de noms de domaine est la gestion des caches. Les serveurs DNS conservent temporairement les adresses IP relatives aux noms de domaine déjà consultés. Cela permet d’accélérer la résolution des requêtes ultérieures et de réduire la charge globale sur le réseau. Cependant, il faut mettre régulièrement à jour ces caches pour éviter que des informations obsolètes ne restent dans le référentiel.

Pour gérer cela efficacement, chaque enregistrement DNS a une durée de vie (Time to Live – TTL). Ce laps de temps définit la période pendant laquelle l’information peut être stockée dans le cache avant d’être actualisée. Ce mécanisme permet aux caches de gérer les informations en gardant un équilibre entre rapidité et exactitude.

Sécurité et fiabilité du DNS

La sécurité du système de noms de domaine garantit le fonctionnement correct et sécurisé d’internet. Malheureusement, le DNS est également vulnérable à divers types d’attaques. Ce sont les piratages par déni de service (DDoS) et les attaques de cache poisoning. Cette approche repose sur la manipulation frauduleuse des données présentes dans les caches DNS.

Pour renforcer la sécurité du DNS, plusieurs protocoles ont été développés. Il y a entre autres le DNS over TLS (Transport Layer Security) et le DNS over HTTPS (Hypertext Transfer Protocol Secure). Ces protocoles chiffrent les requêtes DNS entre les clients et les serveurs DNS. Ils rendent plus difficile l’interception et la manipulation des communications par des tiers malveillants.

En outre, les utilisateurs peuvent améliorer la sécurité de leur connexion en choisissant un fournisseur de services DNS réputé et fiable. Ils peuvent aussi investir sur un VPN de qualité. En tout cas, le prestataire doit être capable de garantir une meilleure protection contre les menaces. Il a intérêt à offrir une résolution rapide des requêtes DNS.

DNS et adresses IPv6

Comme mentionné précédemment, le DNS relie les noms de domaine aux adresses IP. Ce sont les « identifiants » uniques des ordinateurs connectés au réseau. Cependant, avec la croissance du nombre d’appareils connectés à internet, des problèmes se posent quant à la disponibilité des adresses IP utilisant le protocole IPv4.

Pour résoudre ce problème, un nouveau protocole appelé IPv6 a été développé, offrant une capacité beaucoup plus importante d’adresses IP. Le système de noms de domaine a donc évolué pour prendre en charge les adresses IPv6 ainsi que les adresses IPv4. Il permet alors une transition progressive entre les deux protocoles et assurant la continuité du service DNS dans l’expansion future d’internet.

Vous pouvez également lire : VPN : qu’est-ce que c’est ? Définition et avantages

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *