in

Google fait un pas de plus vers le retrait des cookies dans Chrome

Google chrome cookie

Google a commencé à désactiver les cookies tiers sur Chrome pour 30 millions d’utilisateurs. Cette décision marque la première étape de leur suppression complète d’ici fin 2024. 

Google a franchi une première étape décisive dans son plan de suppression définitive des cookies dans son navigateur Chrome. Depuis ce matin, les cookies tiers ont été désactivés pour 1% des utilisateurs de Chrome, soit environ 30 millions de personnes. Cette désactivation progressive des cookies concerne dans un premier temps une petite partie des utilisateurs, avant d’être généralisée à l’ensemble des utilisateurs Chrome d’ici la fin 2024.

Lorsque vous naviguez sur un site web, de petits fichiers texte appelés « cookies » sont déposés sur votre ordinateur. Ils servent à stocker certaines informations comme vos préférences, pages consultées ou panier d’achat. Parmi eux, on distingue les « cookies tiers ». Contrairement aux cookies déposés par le site web lui-même, ces derniers proviennent d’autres sites web ou d’entreprises partenaires.

Concrètement, lorsque vous visitez un site A, il va déposer sur votre ordinateur des cookies tiers en provenance d’autres sites B, C ou D avec lesquels il collabore. Ces sites tiers peuvent être des régies publicitaires, des sociétés de mesure d’audience ou encore des réseaux sociaux

Grâce à ces cookies tiers, votre navigation entre différents sites web sera tracée, analysée et partagée. Entre autres, les régies publicitaires s’en servent pour vous proposer des publicités ciblées en fonction des produits que vous avez pu regarder sur d’autres sites.

C’est ce pistage publicitaire intersite qui pose problème pour les défenseurs de la vie privée. Les cookies tiers permettent de créer des profils précis, sans que l’internaute en ait réellement conscience ou qu’il ait donné son consentement. Ils permettent aux annonceurs de vous reconnaître d’un site à l’autre pour vous proposer des publicités ciblées en fonction de votre navigation. Certains considèrent cette pratique comme une atteinte à la vie privée des internautes.

Cependant, d’un point de vue économique, ces cookies third-party sont extrêmement importants pour le modèle publicitaire actuel. Ils permettent un ciblage et un suivi très efficace des campagnes marketing entre différents sites et supports.

Pourquoi Google a décidé de les supprimer ?

Depuis quelques années, Google ainsi que d’autres géants du web comme Apple ou Mozilla cherchent des solutions pour améliorer la confidentialité des données en ligne. La suppression progressive des cookies dans Chrome s’inscrit dans cette démarche.

Concrètement, le géant de Mountain view souhaite remplacer les cookies tiers intrusifs par des solutions moins invasives, tout en continuant à proposer de la publicité ciblée aux annonceurs. L’enjeu est donc de trouver le bon équilibre entre la protection des données personnelles ainsi que le maintien d’un écosystème publicitaire et économique viable sur Internet. 

La suppression des cookies tiers dans Chrome ne changera pas fondamentalement l’expérience de navigation des utilisateurs. Elle permettra néanmoins de limiter le pistage publicitaire entre différents sites web.

Les publicités qui s’afficheront resteront personnalisées, mais selon des méthodes moins intrusives. Entre autres, Google travaille sur des solutions de ciblage basées sur l’historique de navigation sur un seul site, et non plus sur l’ensemble du web.

Stuttgart, Germany – 09-22-2023: Mobile phone with website of web browser Google Chrome on screen in front of business logo. Focus on top-left of phone display. Unmodified photo.

Google n’est pas le seul acteur du web à prendre des mesures pour limiter l’usage des cookies tiers. Apple Safari et Mozilla Firefox ont également mis en place des restrictions importantes.

Même si la position dominante de Chrome en termes de parts de marché contribuera fortement à enterrer les cookies tiers, cette tendance devrait se confirmer chez l’ensemble des navigateurs web dans les années à venir.

Vers la fin des cookies, mais pas de la publicité ciblée

Malgré la disparition annoncée des cookies tiers, Google et les autres acteurs du marché publicitaire en ligne travaillent sur l’élaboration de nouvelles technologies pour remplacer le ciblage basé sur les cookies.

L’objectif est de proposer des solutions permettant un ciblage publicitaire efficace mais respectueux de la confidentialité des données des internautes. Plusieurs pistes sont à l’étude, comme l’utilisation d’identifiants chiffrés ou de technologies comme le machine learning.

Si les cookies tiers sont amenés à disparaître, la publicité personnalisée devrait donc pouvoir se poursuivre sous de nouvelles formes. Affaire à suivre.

  • Trop occupé pour tout lire ? Voici le meilleur

Si la suppression progressive des cookies tiers par les navigateurs va dans le bon sens, il existe d’ores et déjà des outils pour renforcer la confidentialité de vos données en ligne. L’utilisation d’un VPN comme NordVPN se présente comme une solution infaillible. Ce service chiffre votre connexion et masque votre adresse IP, rendant votre navigation anonyme. Il vous permet d’éviter le pistage, le profilage et l’exploitation de vos données à des fins publicitaires. Profitez également d’une réduction jusqu’à 68 % sur votre abonnement.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *