La cyber-sécurité en ligne de mire des industries de défense européennes

2011, l'année de la cyber-sécurité ? 2 articles ont attiré mon attention cette semaine. Ils traitaient tous les deux du business de la cyber-sécurité et plus particulièrement de la concurrence acharnée entre les grands industriels de défense qui visent la conquête de ce nouveau marché qui explose actuellement. Sur ce terrain, ils font face aux éditeurs et constructeurs informatique spécialisés dans la sécurité des systèmes d'information. Selon certaine étude, le marché de la cyber-sécurité a atteint un chiffre d'affaires de 8,2 milliards de dollars en 2009. Les Etats-Unis représentent déjà plus de 50% de ce marché.

Le Figaro.fr a dévoilé mercredi dernier les ambitions du groupe européen Cassidian (filiale défense d'EADS, ex EADS Défense et Sécurité) qui vise un chiffre d'affaires d'1 milliard d'euros pour 2015-2020 (contre 100 millions d'euros en 2010). Cassidian place donc la barre très haut et n'hésitera pas pour atteindre ses objectifs à racheter des entreprises du secteur comme l'ont fait le font toujours ses concurrents européens et américains. Car la concurrence est déjà dans les starting-blocks. Les entreprises américaines restent les leader du secteur. Cassidian aura fort à faire face aux géants de la défense Northrop Grumann, General Dynamics, Lockheed Martin et des leaders de la sécurité informatique comme Symantec ou McAfee (racheté par Intel cet été). Les paris sont ouverts.

Mais la concurrence est également européenne avec la société britannique BAE Systems qui continue de développer ses offres en matière de cyber-sécurité. Poursuivant une politique d'acquisitions, BAE Systems vient de s'offrir, selon le site Internet infosecurity-us.com, l'entreprise Norkom Group spécialisée dans les solutions de lutte contre la fraude financière pour 344 millions de dollars. Depuis 2008, BAE Systems a dépensé plus d'1,5 milliard de dollars pour renforcer et diversifier ses activités de cyber-sécurité.

Le marché de la cyber-sécurité devient donc un véritable enjeu mondial pour les industries de défense mais aussi pour les entreprises spécialisées dans la sécurité IT. Ce marché très lucratif attire les convoitises et les offres de cyber-sécurité et de cyber-défense commencent à fleurir. Elles sont autant destinées aux entreprises (banque, défense, énergie...) qu'aux Etats qui mettent en place des structures dédiées (en plus des ministères de la Défense et des agences de renseignement) et dégagent d'importants budgets pour faire face à l'explosion des cyber-menaces.

Pour aller plus loin :

Je ne peux que vous conseiller la lecture de l'article Le cyber en 2010 vu par Top Secret America de l'excellent blog La Défense Dans la Peau animé par @Defenseidentity.

2 thoughts to “La cyber-sécurité en ligne de mire des industries de défense européennes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.